Ruby est massivement utilisé par des programmeurs professionnels. D’autres en font usage à titre de hobby. Vous trouverez ici quelques témoignages du « monde réel. »

Simulations

  • Un groupe de recherche de Motorola utilise Ruby pour écrire un simulateur, à la fois pour générer des scénarions et gérer les données en post-production.

Business

  • Toronto Rehab utilise une application basée sur RubyWebDialogs pour gérer et suivre le support téléphonique et sur-site pour le bureau IT et les opérations de l’équipe technique.

Robotique

  • Le projet MORPHA a utilisé Ruby pour implémenter la partie de contrôle réactif du robot de service Siemens.

Réseaux

  • Open Domain Server fait usage de Ruby pour mapper en temps réel les adresses statiques aux configurations DynDNS de leurs clients.

Téléphonie

  • Ruby est utilisé sur un projet de Lucent : un téléphone 3G sans fil.

Administration système

  • Ruby a été utilisé pour écrire la section principale de collecte de données de Level 3 Communications, un système Capacity and Planning Unix qui maintient des statistiques de performance pour plus de 1700 serveurs Unix (GNU/Linux et Solaris) à travers la planète.

Applications web

  • Basecamp, un projet de gestion d’application écrit par 37signals, est entièrement programmé en Ruby.
  • 43 Things vous permet de gérer et partager des todo lists en ligne, le tout étant écrit en Ruby.
  • A List Apart, un magazine en ligne destiné aux développeurs web depuis 1997, a réalisé une refonte totale en utilisant Ruby on Rails.